Lettres

 « FRANÇAIS » et « LITTERATURE »

AU LYCEE DE GAULLE


Sept professeurs de Lettres assurent les cours de Français (Seconde et Première ), de Littérature (Terminale L), de Littérature et Société (Seconde) et de TPE (Première). Un travail est également mené en relation avec l’enseignement d’exploration  Création et Activités Artistiques (Seconde) et celui de l’option « lourde » Danse (tout niveau).

 

Quelques mots sur le lien Collège-Lycée

 

Cet enseignement s'inscrit dans la continuité de celui du collège, mais ses démarches sont plus réflexives, afin de permettre aux lycéens de devenir plus autonomes (aussi bien dans leurs études à venir que dans leur vie personnelle et sociale). Pour remplir ce rôle majeur dans leur formation culturelle, le Français doit à la fois leur apporter des connaissances et s'attacher à former leur réflexion et leur esprit critique : sont ainsi sollicitées et approfondies toutes les acquisitions du collège.

Les grands axes de cet enseignement

Ses finalités propres sont la maîtrise de la langue, la connaissance de la littérature et l'appropriation d’une culture.

Cela passe par l'étude de textes, la lecture d’œuvres complètes, des travaux d'écriture, des exercices de prise de parole, des recherches, des sorties, des spectacles, des conférences, etc. Les approches sont variées : en classe complète dans le cours bien sûr mais aussi en groupes au CDI, en enseignement d'exploration ou en A.P. (voir ci-dessous les modalités de fonctionnement), dans des ateliers, lors de sorties (théâtre, cinéma, opéra, musée), lors de concours divers, etc.

 

Quand fait-on du « français » au lycée ?

EN SECONDE

  • enseignement obligatoire :

* 4h hebdomadaires en classe complète

Le maître mot, en Seconde, est la maîtrise de l'expression : orale, écrite,

Le travail est organisé en séquences associant lecture, écriture, oral et travail sur la langue, autour de quatre objets d'étude : Théâtre ( comédie et tragédie classiques), Argumentation ( du Classicisme aux Lumières), Poésie (du Romantisme au Symbolisme), Récit au XIX ème siècle (entre Réalisme et Naturalisme). Par des groupements de textes, des lectures d’œuvres complètes, une culture littéraire se forme et s'affine . Une ouverture à l’Histoire des Arts est également proposée.

 Par ailleurs, la perspective des Epreuves Anticipées de Français (E.A.F.) en fin d'année de Première occupe une grosse partie du travail en Seconde. Il s'agit de se former aux quatre exercices écrits : la Question sur corpus, le Commentaire, la Dissertation, l'écriture d'Invention. Les élèves sont également initiés à l'oral par l'entraînement aux lectures analytiques, à la lecture à voix haute, etc... Une épreuve commune en fin d’année permet de vérifier les acquis méthodologiques et constitue une transition utile vers la classe de Première.

* 1h en Accompagnement Personnalisé ou A.P.

Les élèves se retrouvent en effectif réduit afin de travailler l'Expression, avec l'idée de dépasser le cadre de la discipline « Français » : la conception des ces A.P. se fonde sur la nécessité de maîtriser l'expression dans toutes les matières, au lycée comme à l'extérieur.

C'est un espace de cours très libre qui permet, par ailleurs, de mener parfois des expériences « qui changent » : atelier d'écriture ; travail sur la voix, le geste ; art de présenter un exposé ; participation à des concours littéraires, à des prix littéraires comme jury ; initiation au grec ; analyse de l'image ; etc...

  • enseignement d'exploration  « Littérature et société » : 1h30

Un professeur de Lettres et un professeur d'une autre matière interviennent alternativement devant les élèves chaque semaine. Dans notre établissement, peuvent être associées à cet enseignement des disciplines comme la Philosophie, les Sciences Economiques et Sociales, l'Histoire-Géographie. Les élèves « explorent » ainsi des voies souvent nouvelles pour eux et choisissent plus facilement leur filière en fin d'année. En effet, l'une des finalités de ce cours est de connaître les enjeux et la variété d'une formation littéraire, de percevoir les liens entre la littérature et d'autres domaines. Mais suivre cet enseignement d'exploration n'engage pas forcément l'élève dans telle ou telle filière : son choix est libre en fin d'année (L, ES, S). On notera qu’il s’agit d’une bonne préparation aux T.P.E. et à tout type de travail en groupes autonomes que les élèves aborderont dans le supérieur.

Quatre thèmes officiels sont au programme et les enseignants en choisissent au moins deux :

  • Ecrire pour changer le monde : l'écrivain et les grands débats de société
  • Des tablettes d'argile à l'écran numérique : l'aventure du livre et de l'écriture
  • Images et langages : donner à voir, se faire entendre
  • Médias, information et communication : enjeux et perspectives
  • Paroles publiques : de l’agora aux forums sur la toile
  • Regards sur l’autre et sur l’ailleurs

Toute modalité de cours est envisageable : exposés, dossiers, exposition, travail numérique, écriture, participation à un Prix Littéraire, accueil d'intervenants extérieurs, sortie pédagogique, etc...

EN PREMIERE

L’année se déroule au fil de séquences articulées autour d’objets d’étude obligatoires.

Toutes séries (ES, S, L)

  •  Le personnage de roman, du XVIIème siècle à nos jours
  • Le texte théâtral et sa représentation, du XVIIème siècle à nos jours
  • Écriture poétique et quête du sens, du Moyen Âge à nos jours
  • La question de l'Homme dans les genres de l'argumentation du XVIème à nos jours

 

En Série L,  s’ajoutent deux autres objets d’étude :

  • Vers un espace culturel européen : Renaissance et humanisme
  • Les réécritures, du XVIIème siècle jusqu'à nos jours

 

LES EPREUVES ANTICIPEES DE FRANÇAIS (EAF)

Les Epreuves Anticipées de Français vérifient les compétences acquises en français tout au long de la scolarité et portent sur les contenus du programme de la classe de Première.
Elles évaluent les compétences et connaissances suivantes :
- maîtrise de la langue et de l'expression orale et écrite,
- aptitude à lire, à analyser et à interpréter des textes,
- aptitude à tisser des liens entre différents textes pour dégager une problématique,
- aptitude à mobiliser une culture littéraire fondée sur les travaux conduits en cours de français, sur des lectures et une expérience personnelles,
- aptitude à construire un jugement argumenté et à prendre en compte d'autres points de vue que le sien,
- exercice raisonné de la faculté d'invention.

Chaque élève de Première, au cours de l’année scolaire, bénéficie de deux « bacs blancs » écrits et aussi d’un oral d’entraînement. A chaque fois dans les conditions de l’examen.

Epreuve écrite (voir lien ci-dessous pour sujets 2012)

Coefficient 3 en L, 2 en ES et S / Durée : 4h

Le sujet se présente sous la forme d’un corpus de 3-4 textes ou 1 texte long autour d’un des objets d’étude au programme.

Sur 4 points : 1 ou 2 question(s) visant à confronter les textes du corpus, à en saisir la singularité, la portée

Sur 16 points, un travail d’écriture au choix : commentaire / dissertation/ invention

Epreuve orale

Coefficient 2 pour toutes les séries / Durée : 30 mn de préparation et 20 mn de passage.

L’oral se déroule en deux temps : 10 mn durant lesquelles le candidat répond à une question posée par l’examinateur sur l’un des textes étudiés pendant l’année de première + 10 mn d’entretien au cours duquel sont vérifiées les connaissances du candidat sur les différents objets d’étude de l’année ainsi que les lectures cursives de l’année de Première mais aussi sur les connaissances générales acquises en Seconde.

LES T.P.E. ou Travaux Personnels Encadrés

Coefficient 2 pour les séries  ES, S, L : seuls les points au-dessus de la moyenne sont comptabilisés et multipliés par 2.

En association avec des professeurs d’Histoire-Géographie , de Philosophie, de Physique également (et on peut imaginer d’autres couplages d’une année à l’autre), les professeurs de Lettres, sur le premier semestre de l’année, collaborent au travail des T.P.E. Des thèmes nationaux sont régulièrement renouvelés. Pour en savoir plus sur cet enseignement, utiliser le lien suivant :

https://eduscol.education.fr/cid48137/tpe-mode-d-emploi.html

EN TERMINALE, pour la filière L exclusivement

Il s’agit d’un enseignement, intitulé « Littérature », de 2h hebdomadaires, validé par une épreuve écrite de 2h, affectée d’un coefficient 2 au baccalauréat.

«  Le programme de terminale explore des questions essentielles à la compréhension des œuvres et du phénomène de création littéraire.
D'une part, il engage les élèves à réfléchir aux liens particuliers qui unissent les œuvres entre elles, qu'elles appartiennent au seul champ de la littérature ou qu'elles associent plusieurs modes d'expression artistique ; d'autre part, il les incite à développer des connaissances sur les contextes de production et de réception des œuvres.
En attirant l'attention des élèves sur l'ensemble du processus de création, on leur fait appréhender l'œuvre littéraire comme une dynamique complexe, ancrée dans une réalité humaine et sociale, passée ou contemporaine, et l'on favorise sa mise en perspective au sein du débat culturel, social ou politique.
Le programme fixe deux domaines d'étude choisis pour l'amplitude et la variété des champs d'investigation qu'ils autorisent
. » (cf Bulletin officiel spécial n°8 du 13 octobre 2011)

 

Le programme pour l’année scolaire 2013-2014 est le suivant :

Domaine d'étude « Littérature et langages de l'image »

 Les Mains libres, Paul Éluard-Man Ray, Poésie Gallimard.

Domaine d'étude « Lire-écrire-publier »

 Lorenzaccio, de Musset.

 

 SUJETS  E.A.F. Session 2012

 http://lettres.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article113